Mobile Navigation

Langues

Soutien aux capacités d'homologues africains

Breadcrumb

Soutien aux capacités d'homologues africains

Soutien aux capacités d'homologues africains

Afin de satisfaire les objectifs politiques du Partenariat, le PAEE offre son soutien aux capacités d’institutions africaines clés selon différentes modalités. Ce soutien aux capacités permet l’implémentation efficace du Partenariat à armes égales et l’échange des meilleures pratiques entre entités africaines.

Le Secrétariat œuvre dans ce sens par le biais du détachement de personnel auprès du Département Infrastructure et Énergie (DIE) de la Commission de l’Union africaine (CUA), ainsi que grâce à un soutien ciblé aux principaux organismes et programmes du continent, tels que l’Agence de planification et de coordination (NPCA) du NEPAD, la Commission africaine de l’énergie (AFREC) et l’initiative Énergie durable pour tous (SE4All) – plateforme africaine de la Banque africaine de développement (BAD). Le PAEE travaille par ailleurs étroitement avec les Communautés économiques régionales (CER) en Afrique et y encourage à la fois l’échange d’informations et le dialogue sur le thème de l’énergie. Le PAEE a par exemple joué un rôle crucial dans la mise en place de Centres d’excellence en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique en Afrique. Cette démarche a continuellement contribué à renforcer les initiatives des différentes CER dans les domaines de la politique et du développement des capacités, de la gestion des connaissances et de la prise de conscience, ainsi que de l’investissement et de la promotion commerciale.

En plus du soutien aux capacités d’institutions clés, le PAEE a mis au point un Programme spécial jeunes qui s’est avéré très dynamique. Ce programme a pour but de garantir que les « voix de demain » soient intégrées au plus haut niveau du dialogue politique. En 2012, le PAEE a par exemple soutenu un groupe de jeunes journalistes européens et africains chargés de couvrir la seconde Réunion de haut niveau du Partenariat à Addis-Abeba. Le PAEE a également incité de jeunes scientifiques, entrepreneurs et journalistes à contribuer au Second Forum des parties prenantes du PAEE à Milan en mai 2016. Grâce à leur participation, ces représentants de la jeunesse ont pu partager leurs idées et gagner une meilleure compréhension de la coopération Afrique-UE dans le secteur de l’énergie, tout en couvrant l’actualité de cet événement pour les médias locaux concernés.

Pour en savoir plus sur le Programme spécial jeunes du PAEE, veuillez cliquer sur ce lien. #AEEPYouth

Activities