Le programme EUEI PDF a officiellement pris fin.

Depuis le 31 mars 2018, le programme EUEI PDF a officiellement pris fin et un nouveau programme (le programme de transformation énergétique mondiale GET.pro) a été lancé.

Les informations sur l’EUEI PDF et ses publications resteront disponibles sur ce site web jusqu'en septembre 2021, mais ne seront plus mises à jour. Nous remercions nos donateurs et partenaires pour plus de 13 années de coopération fructueuse.

PAEE : Dix ans de coopération fructueuse

Jeudi, octobre 26, 2017

PAEE : Dix ans de coopération fructueuse

Dans la perspective du 5e Sommet UA-UE, le Partenariat Afrique-UE pour l’énergie est fier de se pencher sur 10 ans de coopération fructueuse et d’importantes réalisations dans ce qui s’est avéré être un secteur à la fois crucial et dynamique. L’énergie s’est hissée au premier rang des priorités de l’agenda politique à la fois en Afrique et en Europe et le PAEE, devenu à la fois acteur clé et maître d’œuvre tout au long de ce processus, aide l’Union européenne et l’Union africaine à se faire entendre d’une seule et même voix dans les processus énergétiques internationaux.

Rétrospective

En 2007, les dirigeants européens et africains ont reconnu la nécessité d’une coopération sectorielle particulière axée sur l’énergie dans le contexte de la Stratégie conjointe Afrique-UE. Le Partenariat Afrique-UE pour l’énergie est né dans le but spécifique de faciliter le dialogue de haut niveau entre les deux continents sur le développement des énergies durables et d’atteindre concrètement les objectifs suivants :

  • Fournir à 100 millions d’Africains un accès à des services énergétiques modernes et durables.
  • Doubler la capacité des liaisons transfrontalières. 
  • Améliorer l’efficacité énergétique dans tous les secteurs et accroître les capacités de production des énergies renouvelables.

Pour atteindre ces objectifs, les dirigeants africains et européens ont doté le PAEE d’un mandat et d’une structure opérationnelle permettant de réunir les responsables politiques avec différentes parties prenantes, telles que le monde universitaire, la société civile, le secteur privé et les jeunes, afin de discuter à la fois des politiques, des priorités et des objectifs en matière d’énergies durables.

Guidé par son Groupe de pilotage, le PAEE a créé une plateforme pour le dialogue de haut-niveau entre les deux continents générant des informations et des analyses sur le secteur énergétique africain, soutenant la préparation des projets et fournissant à la fois le soutien politique et le développement des compétences. Le PAEE a également été un ardent défenseur de la coordination et de l’harmonisation du secteur, en facilitant tout une série de discussions de haut niveau sur le sujet et à travers son Rapport de Cartographie des initiatives et programmes énergétiques.

Il réunit régulièrement les principales parties prenantes du secteur afin de partager leurs expériences et de créer des réseaux. En outre, avec le lancement du Programme de coopération pour les énergies renouvelables (RECP) en 2010, le PAEE a créé un solide organe de mise en œuvre pour soutenir le développement des marchés d’énergies renouvelables en Afrique.

La plupart des objectifs politiques du PAEE pour 2020 sont soit déjà atteints, soit dépassés, soit sur la bonne voie. Sur la base des taux de croissance actuels, il est prévu que d'ici 2020, 223 millions d’Africains supplémentaires seront équipés d’une liaison électrique, ce qui dépassera largement l’objectif initial de 100 millions. De plus, tous les objectifs en matière d’énergies renouvelables sont sur la bonne voie, avec des prévisions prudentes indiquant que 28 000 MW supplémentaires d’énergies renouvelables seront opérationnels d’ici 2020. De nombreux nouveaux projets de liaisons transfrontalières en préparation continuent d’améliorer la sécurité énergétique sur le continent, tandis que l’intensité énergétique diminue régulièrement, ce qui traduit des taux d’efficacité énergétique plus élevés.

Au-delà des activités menées dans le cadre de la Stratégie conjointe Afrique-UE, le PAEE a acquis le statut d’acteur incontournable du secteur et participe aux grands processus internationaux tels que la COP21, SEforALL et l’AREI.

L’avenir du PAEE

Malgré les remarquables progrès réalisés au cours de la dernière décennie, il reste encore beaucoup à faire dans le secteur de l’énergie et du développement. Le PAEE est dans la position exceptionnelle de pouvoir compter sur sa grande expérience et son vaste réseau d’acteurs, regarder vers l’avenir et réorienter ses priorités en fonction de l’évolution du paysage des parties prenantes et de la dynamique des développements en cours.

Bien que l’énergie durable reste au cœur des priorités, des thèmes transversaux tels que l’autonomisation des jeunes, la création d’emplois, l’intégration de la dimension du genre et le climat feront encore partie du programme du PAEE. En outre, le PAEE s’emploiera à relancer un dialogue de haut niveau axé sur les investissements du secteur privé dans les énergies renouvelables en Afrique. Il soutiendra par ailleurs les réseaux de recherche et d’innovation pour stimuler le secteur, grâce à une recherche de pointe sur le développement énergétique durable en Europe et en Afrique.

Le PAEE envisage l’avenir avec optimisme, afin d’adapter le Partenariat au paysage actuel, de relever les anciens et nouveaux défis et d’accroître à la fois l’élan et les possibilités de coopération future qui faciliteront l’accès aux énergies durables en Afrique.

Dans le contexte du sommet UA-UE et de la COP23, le Partenariat se trouve dans une période passionnante pour présenter ses réalisations et lancer sa prochaine phase. C’est avec un nouvel élan que nous avons hâte de nous engager dans les dix prochaines années du PAEE, pour soutenir la grande mutation du secteur énergétique africain visant à offrir un accès aux énergies durables pour tous.

Pour plus de vidéos consultez la chaîne Youtube du PAEE.