Mobile Navigation

Langues

Meilleures pratiques 2016 du PAEE pour l’accès à l’énergie

Meilleures pratiques 2016 du PAEE pour l’accès à l’énergie

État 

achevé

Date 

29 septembre, 2016

Région 

Afrique centrale

Afrique de l’Est

Afrique du Nord

Afrique australe

Afrique occidentale

Résumé

Le rapport des « Meilleures pratiques 2016 pour l’accès à l’énergie » du PAEE est une compilation de 24 programmes et études de cas concernant l’accès à une énergie propre en Afrique, implémentés par les quatre membres du champ de travail responsable de l’accès à l’énergie : L’Alliance pour l’Électrification rurale (ARE), l’Association africaine pour l’électrification rurale (CLUB-ER), le groupe Action pratique et le Centre de recherche énergétique de Strathmore (SERC).

Cette publication tire les conclusions d’expériences non seulement du secteur privé et du secteur public, mais aussi des ONG et instituts de recherche, pour montrer les dernières innovations dans ce domaine, en mettant notamment l’accent sur les projets d’énergies renouvelables en Afrique. Le rapport couvre un large éventail de projets ayant fait appel à différentes technologies telles que la bioénergie, les mini-centrales hydroélectriques et le photovoltaïque. Ce document a pour objectif d’aider et d’encourager les décideurs à poursuivre l’amélioration des conditions cadre pour l’implémentation de modèles économiques basés sur les solutions d’énergies renouvelables, tout en permettant aux développeurs de projets et aux financiers de continuer à soutenir les projets d’électrification rurale d’un point de vue aussi bien qualitatif que quantitatif.

Le champ de travail en charge de l’accès à l’énergie, sous la houlette du Partenariat Afrique-UE pour l’énergie (PAEE), a été lancé en avril 2016 et a pour mission de : rapprocher le secteur public, le secteur privé, les ONG et le monde universitaire ; promouvoir des solutions commerciales et technologiques qui permettront de relever efficacement les défis de l’accès à l’énergie ; élever la prise de conscience du public sur le thème de l’accès aux énergies propres ; et, si nécessaire, contribuer à la progression des objectifs de SE4All et de l’ODD7 en matière d’accès à l’énergie.

Activités similaires