Mobile Navigation

Langues

Harmonisation et coordination des initiatives pan-africaines et internationales en matière d’énergie

Harmonisation et coordination des initiatives pan-africaines et internationales en matière d’énergie

État 

achevé

Date 

15 juillet, 2015

Pays 

Éthiopie

Région 

Afrique de l’Est

Résumé

Un groupe de haut niveau, constitué de décideurs africains et européens du secteur de l’énergie, de partenaires de développement internationaux et d’acteurs non-étatiques, s’est réuni à Addis-Abeba en Éthiopie dans le cadre de la 3e Conférence internationale sur le financement du développement, afin de discuter des modalités de coordination de la pléthore d’initiatives énergétiques actuellement menées en Afrique.

Cette 3e rencontre à Addis-Abeba succède à celle qui s’était tenue dans le cadre du Forum SE4ALL à New York en mai 2015 et à la réunion de suivi qui avait eu lieu au Forum de l’énergie à Vienne en juin 2015, avec la plateforme africaine de l’initiative SE4ALL (SE4ALL-Africa Hub), le Département infrastructures et énergie de la CUA, la Commission européenne et le président du NEPAD.

Les participants étaient issus des institutions suivantes : la Commission de l’Union africaine (CUA), la Commission européenne (CE), le NEPAD, la Banque africaine de développement (BAD), l’Allemagne (représentant également le G7), le SE4ALL, l’initiative américaine Power Africa, l’Italie, la présidence du G20 (Turquie), le Programme de développement de l’énergie (EnDev), l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), la Banque Mondiale (BM), le Programme de coopération pour les énergies renouvelables (RECP), l’UNDP, le secteur privé, ainsi que des représentants du monde universitaire, entre autres.

Les messages et conclusions clés de cet événement peuvent être téléchargés sur la partie droite de cette page Web.

Les conclusions de cette rencontre ont alimenté le Sommet du développement durable des Nations Unies à New York du 25 au 27 septembre 2015, la Conférence internationale sur les énergies renouvelables en Afrique du Sud (SAIREC) au Cap du 4 au 7 octobre 2015, puis la COP 21 à Paris en décembre 2015. Le cadre défini pour la coordination en Afrique devrait alors être adopté par un large éventail de grands acteurs de l’énergie, afin de faciliter la tâche des parties prenantes et de coordonner les différents efforts en faveur d’un avenir énergétique durable.

Pour consulter la couverture média externe de cet événement, veuillez cliquer sur les liens suivants :

Organisé par le PAEE, le Département infrastructure et énergie de la CUA et le président du NEPAD : le Forum de coordination énergétique à Addis-Abeba

Essayer d’oublier le label de « donneur » lorsque l’UE parle de son partenariat énergétique au sein de l’Afrique

Lieu

Téléchargements

Actuellement, il n’y a aucun document.

Sujets

  • Accès à l’énergie
  • Sécurité énergétique