Mobile Navigation

Langues

Jeunes leaders de l’accès à l’énergie

Jeunes leaders de l’accès à l’énergie

État 

achevé

Date 

23 mars, 2017

Région 

Afrique centrale

Afrique de l’Est

Afrique du Nord

Afrique occidentale

Résumé

Atteindre un accès universel à l’énergie en Afrique reste un important défi, qu’il s’agit également de relever de manière durable pour assurer au continent un avenir énergétique sûr et renouvelable. À la lumière de ce challenge, les jeunes ont pris l’initiative en tant qu’innovateurs et défenseurs de cette cause, afin de trouver des solutions énergétiques durables pour les foyers, communautés, régions, voire même pays africains. Pour augmenter la prise de conscience et honorer le travail et l’engagement inestimables des jeunes en faveur de cette cause, les membres du champ de travail « accès à l’énergie » du PAEE ont publié un appel à propositions dans le but que ces jeunes – actifs du secteur public ou d’entreprises sociales – nous fassent savoir comment ils amélioreraient l’accès à l’énergie en Afrique. Six Jeunes leaders ont ainsi été sélectionnés et invités au Forum de l’ARE sur l’investissement dans l’accès à l’énergie les 22 et 23 mars à Lisbonne au Portugal afin de recevoir leur prix par les « leaders d’aujourd’hui ». De plus, les Jeunes leaders de l’accès à l’énergie ont présenté un communiqué de recommandations adressées aux grands représentants actuels du secteur de l’énergie.

Voici les nouveaux Jeunes leaders de l’accès à l’énergie :

Abdirahman Abdilahi : Basé au Somaliland, Abdirahaman est conseiller technique en énergie au Ministère de l’énergie et des minéraux. Il conseille essentiellement sur les concepts techniques dans le domaine de l’électricité et de l’énergie en général, ainsi que sur le plan stratégique et de développement énergétique national. Son engagement passionné en faveur d’un accès à l’énergie dans les zones rurales l’a incité à adopter une approche très pragmatique pour aider les développeurs de projets dans l’implémentation de leurs projets sur le terrain. En peu de temps depuis son arrivée au Ministère, il a déjà contribué à l’installation de mini-réseaux hybrides pour 10 000 nouveaux clients du Somaliland.

Abdirahman met également un point d’honneur à partager ses connaissances, en collaborant notamment avec l’école secondaire Sheikh et en organisant des ateliers de travail aussi bien pour l’université de Hargeisa que pour les ingénieurs et gestionnaires des services publics sur le thème de l’électrification rurale. Ces initiatives et son expérience de la recherche dans le domaine des systèmes d’énergie durables et bas-carbone ont convaincu les membres du champ de travail « accès à l’énergie » du PAEE de lui attribuer le titre de Jeune leader de l’accès à l’énergie.

Astria Fataki : Française d’origine congolaise, Astria n’a cessé dans toute sa vie professionnelle de soutenir la production d’énergies renouvelables et l’accès à l’énergie en Afrique. Elle a coordonné plusieurs projets de partenariat public-privé pour la construction et l’exploitation de sites de production d’énergie solaire et a fondé sa propre société de consulting PPP en 2015. Elle est également la fondatrice et dirigeante de l’ONG « Energy Generation » qui vise à promouvoir et encourager les solutions d’électrification en Afrique de l’Ouest.

Le travail d’Astria a permis à Energy Generation d’être présente dans 24 pays africains via un réseau d’ambassadeurs. Elle travaille aussi pour la « Energy Generation Academy » qui invite les étudiants africains à des formations intensives d’un an aux énergies renouvelables. Son engagement exceptionnel pour fournir un accès à l’énergie dans les communautés rurales et ses efforts constants en faveur des jeunes africains ont été les facteurs clés qui ont décidé les membres du champ de travail « accès à l’énergie » de la nommer Jeune leader de l’accès à l’énergie.

Simon Kiragu : Simon est le chef de projet kényan de wPowerHub, une organisation qui propose des services de formation et de mentoring pour la promotion de plus de 8 000 femmes entrepreneuses dans le domaine des énergies propres. Son travail a permis de fournir un accès à l’énergie et des technologies propres à 3,5 millions de foyers, ce qui a contribué à améliorer considérablement les moyens de subsistance de cette population.

Auparavant, Simon avait travaillé comme coordinateur régional pour l’initiative de l’ONU baptisée « Projet de développement d’entreprises énergétiques » qui a offert l’accès à des produits et services énergétiques à plus de 4 millions de personnes, ainsi que pour Barefoot Power et IT Power dans le domaine de l’énergie propre et des technologies énergétiques. L’engagement de Simon, tout au long de sa carrière, en faveur d’un accès à l’énergie pour les ménages ruraux et la promotion des femmes dans le secteur des énergies propres est reconnu comme exceptionnel, c’est pourquoi il a été nommé Jeune leader de l’accès à l’énergie.

Dina Ramaromandray : Dina est notre Jeune leader de l’accès à l’énergie, originaire de Madagascar. Responsable des réglementations énergétiques auprès du Ministère malgache de l’énergie et des hydrocarbures, elle joue un rôle fondamental dans la promotion de l’accès à l’énergie en faveur des habitants de Madagascar. Une grande part de son travail est dédiée à l’implémentation de la nouvelle politique énergétique de l’île qui vise à donner accès à des énergies modernes et propres à toute la population malgache.

En plus de son travail pour le gouvernement, Dina a cofondé le mouvement intitulé « Les jeunes Malgaches contre le changement climatique ». Ce mouvement vise à fournir une plateforme de réunion et d’échange à la jeunesse malgache qui souhaite lutter contre les effets néfastes du changement climatique par le biais des énergies durables.

Ce sont donc ces succès et l’engagement de Dina pour fournir aux habitants de son pays un accès aux énergies durables qui ont convaincu les membres du champ de travail « accès à l’énergie » du PAEE de la nommer Jeune leader de l’accès à l’énergie.

Sayouba Guira : Sayouba, du Burkina Faso, dirige la société Nafa Naana, une entreprise sociale visant à remplacer les fourneaux traditionnels et les lampes à kérosène par des cuisinières propres et des lampes à énergie solaire. Les femmes forment leur principal groupe-cible. Grâce à leur travail, Sayouba et Nafa Naana sauvent chaque jour 45 personnes de la mort par asphyxie due à une pollution interne, tout en contribuant à la réduction de la déforestation et à la promotion à grande échelle des énergies durables.

En plus de son entreprise sociale, Sayouba préside l’organisation étudiante AIESEC Burkina Faso et propose à ce titre des formations s’adressant aux jeunes. Il a par exemple organisé plusieurs séminaires dont un sur le thème du développement du leadership national destiné aux leaders d’associations de jeunes en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso et dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest.

Étant donné son haut niveau d’engagement pour fournir un accès à une énergie propre et donner davantage de pouvoir aux jeunes pour devenir des leaders dans leurs propres communautés, les membres du champ de travail « accès à l’énergie » du PAEE n’ont pas hésité à récompenser Sayouba du titre de Jeune leader de l’accès à l’énergie.

Marta Pascual Santodomingo : Marta a réalisé un travail considérable dans l’accès à l’énergie sous forme de mini-réseaux dans les communautés rurales du Tchad. Grâce à cet effort, elle a encouragé l’usage productif des énergies renouvelables et octroyé davantage de pouvoir aux communautés locales, tout en les impliquant plus fortement dans l’aménagement, l’installation, la gestion et l’exploitation de ces mini-réseaux. Marta a par ailleurs travaillé comme chef de projet pour différents projets d’électrification rurale au Ghana et en Guinée-Bissau.

Grâce à son travail, Marta a fait preuve d’un fort engagement au profit de l’objectif de SEforAll consistant à fournir des énergies propres et abordables aux populations du monde entier, ainsi que pour responsabiliser les communautés locales et les encourager à s’engager davantage en faveur de leur électrification. Pour toutes ces raisons, les membres du champ de travail « accès à l’énergie » du PAEE ont eu le plaisir de la nommer Jeune leader de l’accès à l’énergie.

Image Gallery

(5 Images)

Activités similaires