Mobile Navigation

Langues

Conditions-cadre favorables aux mini-réseaux verts

Conditions-cadre favorables aux mini-réseaux verts

État 

achevé

Date 

1 janvier, 2013 - 31 mars, 2014

Pays 

Afrique australe

Région 

Afrique australe

Résumé

Ce type de service ne fait plus part du RECP, mais est désormais couvert par la ligne de service SEADS.

La région de la SADC/CDAA en Afrique doit faire face à de grands défis pour améliorer l’accès à des services énergétiques modernes. Sauf en Afrique du Sud, l’accès des ménages à l’électricité se maintient à un niveau globalement bas dans la SADC ; dans certains États membres, celui-ci n’est que de 14 %. Qui plus est, le taux d'électrification des ménages ruraux n’est que de 3-4 % dans de nombreux pays, et trois pays seulement ont des taux de raccordement en milieu rural supérieurs à 50 %.

De nombreuses communautés rurales ne seront pas raccordées au réseau national d’électricité dans un avenir prévisible. Pour pouvoir atteindre les cibles d’accès fixées par les ministres de l’Énergie de la SADC, il est nécessaire d’accélérer le développement de mini-réseaux capables de desservir ces centres éloignés. Ces derniers offrent également une opportunité importante de promouvoir l’objectif de la SADC consistant à accroître le rôle des énergies renouvelables dans la production d’électricité en convertissant ces mini-réseaux aux énergies renouvelables comme seule source ou comme source complémentaire de la production thermique.

L’objectif immédiat du projet a consisté à fournir les instruments politiques et réglementaires nécessaires à la création d’un cadre favorable à la promotion du développement de mini-réseaux dans la région de la SADC. La réalisation attendue du projet est que ce dernier stimule l’accroissement de l’accès à des services énergétiques modernes et renforce la capacité de production distribuée d’énergies renouvelables.

Les principales activités du projet étaient les suivantes : évaluation de l’état actuel des politiques et de la réglementation en matière de mini-réseaux ;

  • fourniture d’un cadre pour attirer les investissements dans les mini-réseaux dans la SADC ;
  • études nationales (au Zimbabwe et en Namibie) – dans les deux pays, l'identification des déficits dans le secteur des mini-réseaux et l'élaboration d'un plan d'action national ont été entrepris en consultation étroite avec les parties prenantes nationales ;
  • formation à l’utilisation des outils quantitatifs (tarifs) développés durant le projet.

Les extrants produits par le projet sont catégorisés comme suit :

  • rapports – y compris information sur les mini-réseaux et les cadres réglementaires existants et un rapport final donnant un aperçu du cadre de soutien mis au point ;
  • lignes directrices sur les quatre principales dimensions du cadre de soutien aux mini-réseaux :
  1.  besoins et demande du marché ;
  2.  choix technologiques et réglementation technique ;
  3.  appropriation, réglementation financière et économique ;
  4.  processus de planification et développement, clarification des rôles ; 
  • modèles juridiques – modèles de licences de production, licences de distribution et contrats d'achat d'électricité ;
  • modèles tarifaires – outils de détermination des tarifs de détail, tarifs d'achat d'électricité et tarifs de rachat, et
  • études de cas pour le Zimbabwe et la Namibie, y compris analyse des lacunes et des plans d’action.

Les prochaines étapes sont les suivantes :

  • pour les pays restants, effectuer des analyses sur les lacunes existant dans leurs cadres de soutien aux mini-réseaux et formuler des plans d’action nationaux pour remédier à ces lacunes, et
  • pour tous les pays, mettre en œuvre les plans d’action nationaux et aligner le soutien aux mini-réseaux sur le cadre détaillé développé au cours du projet.

Lieu

Téléchargements

Actuellement, il n’y a aucun document.

Sujets

  • Accès à l’énergie