Mobile Navigation

Langues

Promouvoir les investissements privés dans la mini-hydroélectricité : un échange entre la Zambie et le Rwanda

Promouvoir les investissements privés dans la mini-hydroélectricité : un échange entre la Zambie et le Rwanda

Photo de groupe des participants de l'échange

État 

achevé

Date 

16 mai, 2017 - 19 mai, 2017

Pays 

Rwanda

Zambie

Région 

Afrique de l’Est

Résumé

Le Programme de coopération Afrique-UE dans le domaine des énergies renouvelables (RECP) a organisé un séminaire bilatéral de 3 jours au cours desquels des représentants de Zambie ont effectué une visite au Rwanda pour discuter des moyens de promouvoir le développement de mini-centrales hydroélectriques (hors réseau), en renforçant notamment l’implication d’investisseurs en provenance du secteur privé.

Cet échange répondait à une demande de l’Autorité de l’électrification rurale (REA) en Zambie en faveur d’un soutien à la croissance du secteur de la mini-hydroélectricité. Le mix électrique de la Zambie est dominé par les grandes centrales hydroélectriques, qui comptent pour environ 95 % des capacités électriques installées. Néanmoins, un important potentiel reste à exploiter dans le domaine de la petite et mini-hydroélectricité. D’autre part, le Rwanda a fait preuve d’expériences efficaces dans le développement et l’exploitation de petites et mini-centrales hydroélectriques grâce à la contribution du secteur privé, c’est pourquoi il a été désigné comme l’hôte idéal pour cette rencontre.

L’échange entre les ministères respectifs de l’Électricité, des Régulateurs électriques et des Services publics du secteur de l’énergie a été facilité par l’équipe de conseillers politiques du RECP et soutenu par le Conseil du développement rwandais – l’autorité chargée de stimuler les investissements privés au Rwanda, dont ceux dans les projets énergétiques. Le programme a consisté en plusieurs présentations et visites de sites de mini-centrales hydroélectriques privées, tout en permettant des débats sur les orientations politiques et l’implémentation efficace des réglementations concernées.

Le RECP prévoit d’autres échanges ciblés dans le courant de l’année 2017 – dans l’objectif non seulement de renforcer l’environnement politique en partageant les connaissances techniques, mais aussi et surtout de jeter les bases de relations à long terme entre les différentes institutions publiques pertinentes, pour un bénéfice mutuel.

Lieu

Téléchargements

Actuellement, il n’y a aucun document.

Sujets

  • Énergies renouvelables

Activités similaires