Mobile Navigation

Langues

Stratégie et politique énergétiques nationales

Stratégie et politique énergétiques nationales

État 

achevé

Date 

1 juillet, 2014 - 1 juillet, 2015

Pays 

Madagascar

Région 

Afrique de l’Est

Résumé

Ce type de service ne fait plus part du RECP, mais est désormais couvert par la ligne de service SEADS.

Les principaux défis énergétiques auxquels Madagascar est confrontée pour mener à bien ses objectifs de développement sont l'actuel taux national d'électrification qui reste modeste (environ 15 %), la mise en œuvre de gros projets d'hydroélectricité et la durabilité de l'offre et de la demande de biomasse pour la cuisson. Même si Madagascar ne fait pas encore partie des pays sélectionnés par l'initiative SE4All, les institutions nationales et le groupe des donateurs qui œuvrent dans le secteur de l'énergie ont l'intention de faire bénéficier le pays d'une assistance technique internationale en vue du développement d'une stratégie énergétique qui permettrait de réduire la pauvreté et de progresser dans la réalisation des OMD.

Malgré la libéralisation du secteur de l'électricité à Madagascar en 1999, les investissements privés n'ont pas décollé et les investissements en maintenance et production n'ont pas été suffisants pour répondre à la demande croissante et éviter les fréquentes coupures de courant. Résultat, des centrales électriques supplémentaires ont été construites à la va-vite au moment où les prix du pétrole étaient au plus haut, ce qui a entraîné des coûts de production énormes et des problèmes de solvabilité pour la JIRAMA (compagnie nationale d'électricité), aggravant encore plus les problèmes énergétiques du pays. Au vu de ces difficultés, le pays a besoin de remettre à plat sa politique et sa stratégie énergétiques.

Après la tenue réussie d'élections présidentielles et législatives en 2013, le nouveau gouvernement de Madagascar a demandé l'aide de l'EUEI PDF pour réviser la politique et la stratégie énergétiques nationales et préparer une stratégie pour le secteur énergétique du pays.

Le projet d'assistance technique de l'EUEI PDF comprendra trois phases :

  1. une phase préparatoire d'assistance technique, avec identification des principales parties prenantes, évaluation du secteur énergétique, création d'un comité de projet pilote et tenue de réunions techniques et de réunions des parties prenantes pour bâtir un consensus national sur les priorités stratégiques et sur la préparation d'un projet de politique ;
  2. une phase de développement de la politique énergétique nationale, avec élaboration d'une vision politique, rédaction de la politique, processus de consultation et adoption de la politique ;
  3. une phase de développement d'une stratégie énergétique nationale, avec élaboration de scénarios en vue de la réalisation des objectifs politiques, création d'indicateurs de réussite, analyse des lacunes et élaboration d'un plan d'investissement. Cette phase devrait durer de 6 à 12 mois.

Le projet a pour objectif de créer une nouvelle politique énergétique détaillée, une stratégie énergétique et un plan de mise en œuvre basé sur un processus de consultation ouvert à tous. Les énergies renouvelables seront au cœur de ces travaux.

 

Lieu

Téléchargements

Actuellement, il n’y a aucun document.

Sujets

  • Accès à l’énergie
  • Sécurité énergétique
  • Énergies renouvelables