Mobile Navigation

Langues

Stratégie énergétique axée sur la biomasse (BEST) ̶̶̶ Guide II

Stratégie énergétique axée sur la biomasse (BEST) ̶̶̶ Guide II

État 

achevé

Date 

1 juillet, 2013 - 1 juin, 2014

Résumé

On estime que 2,6 milliards de personnes dans le monde, soit près de 40 % de la population mondiale, dépendent de la biomasse traditionnelle pour la cuisson et que 95 % d'entre elles vivent en Afrique subsaharienne et dans les pays en développement d’Asie. Dans certains pays en développement, la biomasse représente plus de 90 % de la consommation d’énergie primaire. S’il est possible que ce pourcentage recule, il est improbable qu’en termes absolus la consommation de biomasse décroisse dans les décennies à venir en raison de la croissance démographique et de l’urbanisation. L’urbanisation est liée à la transition de l’utilisation du bois de feu vers l’utilisation de charbon de bois, ce qui se traduit par une réduction générale des taux d’efficacité, et donc par une augmentation de la consommation primaire. En dépit des politiques gouvernementales de substitution, il est peu probable que les combustibles de remplacement tels que le kérosène, le GPL ou l’électricité puissent compenser la demande croissante de biocombustibles de cuisson en raison de leur abordabilité et de leur disponibilité, en particulier dans les zones rurales.

Le guide BEST est basé sur l’expérience acquise par l’EUEI PDF et la GIZ au Botswana, au Lesotho, au Malawi, au Rwanda, au Mozambique, en Éthiopie, en Tanzanie, au Népal et en Sierra Leone. Même s’il capitalise largement sur l’expérience recueillie en Afrique, la pertinence de ce guide dépasse le cadre du continent et la méthodologie peut être appliquée dans tous les pays dans lesquels la biomasse reste le principal combustible à l’usage des ménages et des petites entreprises. Le présent guide est une version révisée du guide consacré à la stratégie énergétique axée sur la biomasse (BEST) publié par l’EUEI PDF et HERA en 2011. Une stratégie n’étant pas nécessairement l’extrant recherché pour chaque pays, la portée et la structure du présent guide ont été adaptées afin de faciliter la production d’autres résultats.

La mise au point de structures efficaces pour la gestion du secteur de la bioénergie exige une coordination entre les parties prenantes de différents secteurs, une vision partagée des objectifs, des données sectorielles fiables, une prise de conscience des tendances et la mise au point d’un plan d’action visant à améliorer la gouvernance du secteur. Le guide donne des conseils pratiques, étape par étape, dans le but de faciliter ces processus.

Le guide peut être utilisé par les parties prenantes des institutions gouvernementales pour identifier et développer des moyens efficaces et coordonnés de gérer le secteur de l’énergie tirée de la biomasse. De telles institutions peuvent inclure des ministères et des agences gouvernementales en charge de l’énergie, la foresterie, les terres, la protection de l'environnement, le développement rural et l’agriculture. Il peut également être utilisé par la société civile et les donateurs et leur servir d’outil pour sensibiliser le secteur de la biomasse au sein du gouvernement et encourager des actions en vue de promouvoir sa gestion.

Lieu

Sujets

  • Accès à l’énergie
  • Efficacité énergétique
  • Énergies renouvelables