Mobile Navigation

Langues

Évaluation des capacités d’amélioration de l’accès aux énergies modernes

Évaluation des capacités d’amélioration de l’accès aux énergies modernes

État 

achevé

Date 

1 novembre, 2010 - 1 juillet, 2011

Pays 

Éthiopie

Région 

Afrique de l’Est

Résumé

La Stratégie régionale d’amélioration de l’accès aux services énergétiques modernes (Regional Strategy on Scaling up Access to Modern Energy Services) a été adoptée par la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE) en 2006 pour soutenir la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Elle engage les pays partenaires de la CAE sur quatre objectifs, à savoir garantir l’accès à (1) des techniques modernes de cuisson des aliments, (2) un approvisionnement fiable en électricité dans les zones urbaines et périurbaines, (3) des services énergétiques modernes pour les institutions sociales et (4) des services énergétiques modernes pour une utilisation productive.

Cette stratégie attribue également un rôle de soutien et de facilitation au niveau régional par l’intermédiaire du secrétariat de la CAE. Entre 2008 et 2011, des efforts ont été consentis pour lancer la mise en œuvre de la stratégie au niveau régional. La mission d’évaluation/ de renforcement des capacités a été entreprise par la CAE et ses partenaires (EUEI PDF, GIZ et PNUD) pour surmonter les faiblesses perçues et déclarées de mise en œuvre de la stratégie. L’évaluation des capacités avait pour objectif de vérifier et ré(définir) le rôle joué par le secrétariat de la CAE pour encourager la mise en œuvre de la stratégie, d’évaluer les capacités existantes et de définir les capacités requises pour assumer ce rôle, d’intégrer ces deux aspects dans un cycle complet de consultation des parties prenantes, et de faire des recommandations réalistes, concrètes et attrayantes pour la préparation ultérieure de mesures de renforcement des capacités. Essentiellement soutenu par l’EUEI PDF, le processus d’évaluation des capacités comprenait trois phases :

1. Recherche d’un consensus et détermination du champ d’évaluation : atelier de lancement pour l’équipe / les partenaires à Nairobi en septembre 2010 et atelier de lancement pour les parties prenantes à Kampala en janvier 2011.

2. Évaluation des capacités : entretiens avec les parties prenantes au niveau régional et national, suivis d’un projet de rapport d’évaluation des capacités. Le rapport a été vérifié lors d’un atelier des parties prenantes à Kigali, en 2011. Sur la base des commentaires enregistrés lors de l’atelier de Kigali entre mai et septembre, le rapport a été considérablement remanié.

3. Décision de la CAE quant à celui des scénarios de renforcement des capacités proposés qu’il faudra mettre en œuvre (y compris une décision des donneurs sur les activités qu’ils soutiendront).

Lieu

Téléchargements

Actuellement, il n’y a aucun document.

Sujets

  • Accès à l’énergie
  • Sécurité énergétique