Mobile Navigation

Langues

Stratégie régionale d’efficacité énergétique

Stratégie régionale d’efficacité énergétique

État 

achevé

Date 

23 janvier, 2012 - 30 juin, 2012

Pays 

Afrique australe

Région 

Afrique australe

Résumé

Le pool énergétique d’Afrique australe (Southern African Power Pool – SAPP) a été créé en 1995 pour faciliter le commerce transfrontalier d’électricité entre ses 11 pays membres, avec comme objectif de garantir un approvisionnement fiable et abordable en électricité pour les consommateurs de chacun des membres du SAPP. Ces dernières années, le SAPP a connu une situation de déficit énergétique dû à une augmentation de la consommation (environ 3 à 4 % par an) dans la région SADC qui résulte de l’intensification des activités économiques et des projets d’électrification. Cette situation est en partie attribuable à une hausse de la demande, sachant que les pays membres du SAPP sont en train de se développer au niveau économique et qu’ils mettent en œuvre des projets d'électrification pour faciliter ce développement. 

Pour répondre à ces hausses de la demande, il est parfois plus rentable et plus rapide de mettre en œuvre des mesures d'efficacité énergétique que de se lancer dans des projets de développement des capacités. Conscient de cette réalité, le SAPP a demandé une étude de mesures potentielles d'efficacité énergétique dans la région afin de pouvoir réagir aux problèmes du secteur de l'électricité à court terme. 

Une visite a été organisée dans quatre pays (Namibie, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe) pour obtenir des informations sur les projets d'efficacité énergétique en cours et prévus dans les différents pays membres du SAPP. Les mesures d'efficacité énergétique et de déplacement de la charge suivantes sont considérées comme les mieux à même de résoudre les problèmes :

  • programmes techniques et non techniques de réduction des pertes dans le système de distribution ;
  • réglementation sur l'éclairage économique ;
  • obligations d'économie d'énergie pour les fournisseurs ;
  • structures tarifaires reflétant les coûts pour favoriser une utilisation efficace ;
  • systèmes de mesure intelligents ;
  • programmes nationaux d'efficacité énergétique avec objectifs quantitatifs ;
  • renforcement des capacités.

Une évaluation des besoins a été réalisée auprès des services publics d'électricité des pays membres du SAPP, y compris de ceux qui ne sont pas encore reliés au SAPP. Le taux de réponse a atteint 77 %. La quantité d'énergie échangée sur le marché du jour d'avant du SAPP ne représente actuellement qu'une faible partie de l'énergie transmise par les services d'électricité. Pratiquement tous les services d'électricité s'attendent toutefois à un accroissement de leur utilisation des marchés du SAPP à l'avenir. Les participants sont conscients des avantages que présentent les autres services fournis par le SAPP, par exemple, la formation ou le renforcement des capacités. 

Le SAPP s'est basé sur le résultat du projet pour développer un cadre d'efficacité énergétique qui a été adopté au niveau régional. Une évaluation externe de l'activité a révélé que les mesures recommandées sont partiellement mises en œuvre par les services d'électricité des pays membres.

Lieu

Téléchargements

Actuellement, il n’y a aucun document.

Sujets

  • Efficacité énergétique