Mobile Navigation

Langues

COP23 : Potentiel des MANA dans les Pays partenaires méditerranéens

COP23 : Potentiel des MANA dans les Pays partenaires méditerranéens

COP23 logo

État 

achevé

Date 

7 novembre, 2017

Résumé

Événement annexe à la COP23, 7 nov. 2017, 15h00-16h30, Pavillon BEI, zone Bonn

Afin de s’orienter vers des voies de développement à faibles émissions et résilientes au climat, les Pays partenaires méditerranéens (PPM) devraient avoir besoin d’environ 300 milliards d’euros pour des projets d’infrastructure d’ici 2030. Et pour garantir le niveau d’engagement du secteur privé nécessaire pour faire face aux effets du changement climatique, les PPM doivent procéder à des réformes institutionnelles, juridiques et réglementaires, tout en créant un environnement financier favorable.

En 2017, la BEI et l’EUEI PDF ont entamé une coopération avec les gouvernements des Pays partenaires méditerranéens pour mener une étude sur le potentiel des Mesures d’atténuation appropriées au niveau national (MANA) dans la région. L’étude visait à cartographier les MANA existantes en matière d’énergie par rapport aux projets actuellement proposés en Égypte, en Jordanie, au Liban, au Maroc, en Palestine et en Tunisie. Cette collaboration s’est également concentrée sur la maximisation de la part du secteur privé dans le secteur de l’énergie et sur l’identification des politiques visant à améliorer les investissements.

Au cours de la COP23, l’EUEI PDF et la BEI s'étaient appuyés sur cette expérience dans le cadre d’un événement annexe dédié. Cette séance a abordé le sujet avec un double objectif :

  • Indiquer dans quelle mesure les MANA, en tant que mécanismes existants pour canaliser le financement de mesures en faveur du climat, ont été un vecteur utile pour le développement d’une réserve de projets d’atténuation dans les Pays partenaires méditerranéens.
  • Aborder le processus de renforcement de cette réserve de projets en mettant l’accent sur le dépassement d’obstacles spécifiques et sur la saisie des opportunités permettant de rendre les projets « finançables » pour des institutions financières telles que la Banque européenne d’investissement (BEI).

L’événement a réuni les conclusions de l’analyse menée par l’équipe du projet dans le pays, la perspective de la BEI en tant qu’institution financière finançant les MANA et les conclusions pratiques des parties prenantes des Pays partenaires méditerranéens impliquées dans le développement et la mise en œuvre des MANA.

Lieu

Téléchargements

Actuellement, il n’y a aucun document.

Sujets

  • Changement climatique
  • Efficacité énergétique
  • Sécurité énergétique
  • Énergies renouvelables