Mobile Navigation

Langues

COP23 : Scénarios énergétiques d’avenir pour les villes africaines

COP23 : Scénarios énergétiques d’avenir pour les villes africaines

COP23 logo

État 

achevé

Date 

9 novembre, 2017

Résumé

L’EUEI PDF a publié une étude intitulée Scénarios énergétiques d’avenir pour les villes d’Afrique subsaharienne qui analyse les grandes tendances qui façonneront l’avenir des villes africaines. L’étude présente des scénarios et choix politiques qui permettront de s’engager dans une voie de croissance plus durable. Réalisée en consultation avec tous les grands réseaux urbains et des représentants de diverses municipalités africaines, cette étude confirme que les principaux défis de la transition vers un approvisionnement durable en énergie pour les installations urbaines comprennent le manque de mandat et de moyens qui empêchent les municipalités d’entreprendre des actions au niveau local.

Ces défis sont d’autant plus pressants que la population urbaine du continent africain devrait passer de 400 millions à 1,34 milliard d’habitants au cours des trente prochaines années. Dans les villes d’Afrique subsaharienne, la croissance soutenue de l’urbanisation n’a pas toujours été accompagnée d’une amélioration des infrastructures et des services, ce qui entrave le développement et affecte la vie quotidienne de millions d’habitants. La situation devient encore plus critique si l’on considère que les villes contribuent à hauteur de 75 % aux émissions mondiales et consomment 80 % de la production totale d’énergie.

C’est dans cet esprit que l’EUEI PDF et ICLEI Afrique ont organisé une manifestation annexe à la COP23 intitulée « Scénarios énergétiques d’avenir pour les villes africaines ». L’objectif a été de présenter trois modèles de bonnes pratiques pour débloquer une capacité d’action dans les municipalités d’Afrique subsaharienne. Les modèles suivants ont déjà été observés par l’étude dans plusieurs villes de la région et dépendent des mandats législatifs pour l’énergie et le climat. Ils dépendent également de l’autonomisation et des compétences des acteurs locaux dans les différentes villes, tout en restant des leviers très puissants pour mener ce changement :

  • Action autonome menée par une entreprise du secteur privé.
  • Gouverner par autorité ou ordonnance dans les municipalités publiques. 
  • Gouverner par le biais de campagnes de sensibilisation et de partenariats menés par la société civile.

Après un discours d’ouverture prononcé par le Dr Vincent Kitio et la présentation des différents modèles, une table ronde a été organisée avec des représentants du secteur public, de la société civile, de la coopération internationale et du secteur privé, suivie d’une séance de questions et réponses qui a exploré comment les différentes parties prenantes ont réussi à surmonter les obstacles et à faire évoluer leur municipalité.

Partner: