Mobile Navigation

Langues

Forum de l’énergie de Vienne : scénarios énergétiques d’avenir dans les villes africaines

Forum de l’énergie de Vienne : scénarios énergétiques d’avenir dans les villes africaines

État 

achevé

Date 

10 mai, 2017

Pays 

Autriche

Région 

Europe

Résumé

Date : Le mercredi 10 mai 2017 – de 11h30 à 13h00
Lieu : Centre International de Vienne (CIV), Salle de conférences 1
Cliquer ici pour voir le vidéo du l’événement au page Facebook de l’ONUDI.

En Afrique, la population urbaine devrait passer de 400 millions en 2010 à 1,26 milliards en 2050 – soit une hausse de près de la moitié de celle attendue à l’échelle mondiale. Or jusqu’à présent, la plupart des projets d’urbanisation en Afrique subsaharienne ne s’est pas accompagnée d’une amélioration correspondante de la livraison de services et de la croissance économique, ce qui entrave considérablement les opportunités de développement. À l’époque où les villes consomment jusqu’à 80 % de la production énergétique mondiale et sont responsables d’environ 75 % des émissions de CO2 de la planète, il est clair que le succès de la poursuite des objectifs climatiques mondiaux dépend largement des initiatives mises en œuvre dans les villes.

La Facilité de dialogue et de partenariat de l’Initiative de l’UE pour l’énergie (EUEI PDF) a conduit une étude sur les scénarios énergétiques d’avenir dans les villes d’Afrique subsaharienne. Cette étude analyse les principales mégatendances qui dessineront l’avenir des villes africaines et présente à la fois des scénarios et orientations politiques qui permettront de s’engager dans une voie de croissance plus durable. L’analyse confirme que les municipalités d’Afrique subsaharienne devront relever trois grands défis dans la transition vers l’approvisionnement des habitats urbains en énergies durables : la précarité des habitations, les capacités locales et le financement des projets. Encourager le dialogue vertical entre les gouvernements nationaux et municipaux pour permettre l’implémentation de services énergétiques au niveau local, permettre des initiatives énergétiques pour les habitations précaires des zones urbaines et périurbaines, prouver l’impact des villes dans la poursuite d’objectifs nationaux (comme les CPDN) et améliorer les capacités des autorités locales pour rendre leurs projets « finançables » font par conséquent partie des domaines d’action clés nécessaires à la garantie d’un développement résilient aux changements climatiques dans les villes africaines.

Cet événement annexe au Forum de l’énergie de Vienne présentait les résultats des scénarios énergétiques d’avenir dans les villes d’Afrique subsaharienne et coordonnait un débat interactif autour des domaines d’action identifiés comme prioritaires. Les participants se penchaient en particulier sur la manière dont différents groupes de parties prenantes peuvent améliorer l’efficacité de ces domaines d’action et faire progresser la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) dans le contexte des villes africaines. Enfin, cette session contribuait également à une plus grande prise de conscience du rôle des villes dans la poursuite de ces objectifs.

Partner: