Mobile Navigation

Langues

Stratégie énergétique axée sur la biomasse (BEST) Éthiopie

Stratégie énergétique axée sur la biomasse (BEST) Éthiopie

État 

achevé

Date 

1 juillet, 2012 - 1 février, 2014

Pays 

Éthiopie

Région 

Afrique de l’Est

Résumé

Le secteur énergétique de l'Éthiopie dépend fortement de la biomasse (bois de chauffe, charbon de bois, résidus de culture et déjections animales). D'après les estimations, l'énergie obtenue à partir de la biomasse représentait 89 % de la consommation totale d'énergie du pays en 2010. La gouvernance et l'utilisation efficace des ressources du pays en énergie  tirée de la biomasse ont été entravées par différents facteurs, notamment un cadre institutionnel inadapté, une planification inadéquate et un manque de coordination.

L'EUEI PDF a aidé le ministère éthiopien de l'Énergie, de l'Irrigation et de l'Eau à bien gérer les ressources en énergie biomasse du pays au niveau national et au niveau régional. Les objectifs étaient les suivants :

  • fournir un état des lieux de la situation du secteur des bioénergies en éthiopie ;
  • analyser les problèmes institutionnels liés aux bioénergies ainsi que les principales tendances et leurs implications ;
  • parvenir à un consensus et sensibiliser les parties prenantes au rôle de l'énergie tirée de la biomasse dans le pays.

Le projet a commencé par évaluer le cadre politique national et par consulter les principales parties prenantes. La deuxième phase a consisté à réaliser une évaluation de référence et une analyse sectorielle, puis à élaborer différents scénarios. Pour finir, une stratégie et un plan d'action ont été préparés. 

Ce projet a eu comme conséquences immédiates de stimuler et d'encourager la discussion et la coordination entre les ministères nationaux et régionaux concernés au sujet de la vision à adopter et de la gestion à mettre en œuvre pour le secteur de la biomasse. Le plan d'action et la stratégie sur l'énergie obtenue à partir de la biomasse ont été finalisés en décembre 2013. 

Parmi les exemples d'activités recommandées figurent la création d'une force opérationnelle interministérielle en vue de la révision du cadre politique, juridique et réglementaire ; une opération pilote de production et de commercialisation de nouveaux appareils comme des foyers, des fours et des presses à briquettes ; et la réalisation d'une évaluation des besoins des consommateurs dans les régions émergentes. Le ministère éthiopien de l'Eau et de l'Énergie est le principal organe chargé de coordonner les parties prenantes et de les inciter à mettre en œuvre le plan d'action de la BEST.

Lieu

Téléchargements

Actuellement, il n’y a aucun document.

Sujets

  • Accès à l’énergie
  • Efficacité énergétique
  • Énergies renouvelables